Nous construisons des centres sportifs et communautaires dans toute la région de Mwanza.

Centre de Sabasaba
Centre de Sabasaba

press to zoom
Mirongo
Mirongo

press to zoom
Plantation d'arbres
Plantation d'arbres

press to zoom
Centre de Sabasaba
Centre de Sabasaba

press to zoom
1/8

Par nos projets de construction, de nombreux artisans locaux s’assurent un travail durant plusieurs mois et peuvent subvenir aux besoins de leurs familles.

Mwanza est une métropole en pleine croissance, dont l’espace commence à saturer, notamment pour le sport et les loisirs. Sur notre initiative, la ville a bloqué les derniers grands terrains libres pour la construction de nos centres.

 

L’administration communale et régionale nous met à disposition gratuitement des surfaces de grande valeur et nous construisons et maintenons les infrastructures. Ces centres incluent un terrain de football, un terrain de basketball, deux terrains de volleyball, un terrain de netball et un local de rangement pour chaque sports avec toilettes. 

 

Ceux-ci sont ensuite mises à disposition des écoles la journée et des clubs sportifs les soirées, offrant un espace protégé pour de nombreux enfants et jeunes adultes.

De plus, ces centres sportifs et communautaires accueillent de nombreux événements locaux, notamment des concerts et des fêtes scolaires. 

A ce jour, nous avons construit deux centres sportifs et communautaires; le premier dans le quartier de Mirongo et le deuxième dans le quartier de Sabasaba. Nous planifions la construction d'un troisième centre dans les prochains mois, dans le quartier de Mabatini.

Nous promouvons le sport en club.

Après l’école, les clubs sportifs assument un rôle social et pédagogique important. En collaboration avec les associations sportives régionales nous soutenons actuellement le développement d’environ 300 clubs sportifs dans la région. Et chaque année de nouveaux clubs se créent. 

Jusque-là, les clubs se composaient presque uniquement d’équipes masculines seniors. Sur notre initiative, de nombreux clubs organisent maintenant des équipes d’enfants- juniors- filles et garçons, et leur offrent des entraînements réguliers. Nous facilitons ainsi l’accès au sport pour tous les âges. Les clubs s’apparentent ainsi à ce que nous connaissons en Suisse.

Le sport peut être considéré comme “une école de vie” pour les jeunes filles et garçons, leur permettant de développer des compétences que l’école ou les parents ne peuvent pas toujours enseigner. 

Basketball dans notre centre
Basketball dans notre centre

press to zoom
Netball dans notre centre
Netball dans notre centre

press to zoom
Entraîneur de football
Entraîneur de football

press to zoom
Basketball dans notre centre
Basketball dans notre centre

press to zoom
1/8
IMG-20180521-WA0010
IMG-20180521-WA0010

press to zoom
DSC01614
DSC01614

press to zoom
DSC01625
DSC01625

press to zoom
IMG-20180521-WA0010
IMG-20180521-WA0010

press to zoom
1/4

Nous construisons des ponts culturels:  La coopération au développement ne va pas à sens unique

Alors que pour beaucoup en Suisse le sport ne représente qu’une récréation, pour la plupart des Tanzaniens il est leur seul loisir. Les enfants Tanzaniens font preuve de beaucoup de créativité pour pouvoir pratiquer leur sport favori. Les ballons sont là-bas des biens de luxe, qui sont souvent réparés à plusieurs reprises. Souvent, les plus jeunes créent leur propres ballons avec des sacs plastiques récupérés dans la rue.

Cette anecdote en raconte long sur les différences culturelles et sociales entre la Tanzanie et la Suisse. Nous souhaitons partager en Suisse nos expériences de différentes manières, dont notamment:

  • Atelier dans les écoles sur le thème “Que peuvent apprendre les enfants et jeunes Suisses des enfants et jeunes Tanzaniens?”

  • Exposé interactif sur le thème “ Repenser la coopération au développement: que pouvons-nous et notre société apprendre de la société Tanzanienne?”